Contact

N'hésitez pas à nous joindre au :

 

103 et 101/4 Bd de METZ

59100 Roubaix

 

Tél : 03 20 68 33 59

Mme GOOSSENS

 

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.

 

Vous êtes salarié

 

La formation professionnelle continue permet de progresser dans son métier, de changer de fonction ou d'accéder à de nouvelles responsabilités. Elle permet aussi aux entreprises de s'adapter en permanence aux évolutions des produits ou des marchés.

 

Différentes possibilités vous sont offertes :

un entretien professionnel réalisé tous les deux ans par l’entreprise. Cet entretien vous permet d’élaborer un projet professionnel avec votre employeur à partir de vos souhaits, aptitudes et de la situation de l’entreprise. Il détermine les actions de formation que vous pourrez suivre.

 

des actions de formation dans le cadre du plan de formation de l'entreprise, proposées par l'employeur. Ces actions visent l'adaptation au poste, l'évolution ou le maintien de l'emploi, le développement des compétences.

 

lpériode de professionnalisation, à l'initiative du salarié ou de l'employeur, s'adresse aux salariés dont la qualification est insuffisante ou inadaptée aux évolutions. Un tuteur est obligatoire pour les moins de 26 ans.

 

Lcompte personnel de formation (CPF) qui permet à chaque salarié de cumuler jusqu’à 150 h de droit à la formation. Il est utilisé à la demande du salarié, sur le temps de travail avec l’accord de l’employeur, ou hors temps de travail.

 

le congé individuel de formation (CIF) permet à tout salarié de suivre une formation de son choix pour changer de métier, perfectionner ses compétences, s'adapter à l'évolution des techniques. Le contrat de travail est alors suspendu. La prise en charge financière du CIF doit répondre à des critères de priorité définis par le FONGECIF de chaque région.

 

NOUS SOMMES A VOTRE DISPOSITION POUR TOUT COMPLEMENT D'INFORMATION OU INSCRIPTION 

Par mail : arep.fresc@orange.fr

par téléphone : 03 20 68 33 59 demander Sandrine GOOSSENS

 

 

 

Vous êtes demandeur d'emploi

 

 

Vous pouvez bénéficier :

d'un contrat de professionnalisation. Il s'adresse aux jeunes de 16 à 25 ans (révolus) et aux demandeurs d'emploi de 26 ans et plus. Il associe en alternance des périodes de formation et des mises en situation de travail. C'est un CDD ou un CDI dont l'objectif est de former aux métiers, de professionnaliser et de conduire à une qualification. 

 

de formations pour acquérir une qualification dans un des métiers du Bâtiment

 

de tests, évaluations en milieu de travail, et autres dispositifs proposés par Pôle emploi.

 

Le travail est également formateur. Vous additionnez des compétences tout au long de votre vie active.

 

Que vous soyez salarié ou demandeur d'emploi, vous avez la possibilité de les faire reconnaître officiellement au moyen de la Validation des Acquis de l'Expérience (VAE).

Avec la VAE, vous pouvez obtenir tout ou partie d'un diplôme de l'Education Nationale, d'un titre du ministère du Travail ou d’un certificat de qualification professionnelle (CQP).

 

EDITO

Quelles démarches

Quelles démarches pour embaucher un(e) apprenti(e) ?

 

L’UFA et les chambres consulaires 
(chambre de métiers, chambre de commerce et d’industrie, 
chambre d’agriculture) peuvent vous accompagner 
pour l’accomplissement des formalités.

 

Les étapes suivantes doivent être accomplies pour l’embauche d’un(e) apprenti(e)

 

1.   Choisir un(e) candidat(e) :


Le choix de l’apprenti(e) revient à l’employeur. L’UFA ne peut se substituer à ce dernier pour décider de l’embauche. Elle peut toutefois y être associée. L’analyse du dossier scolaire du jeune, de son parcours, de son C.V. et de sa lettre de motivation permet d’apprécier le candidat. Ses savoirs être, ses savoirs faire, la pertinence de son projet de formation et sa motivation peuvent être apprécier au cours d’un entretien.

 

2. Désigner un maître d’apprentissage :


Le maître d’apprentissage est une personne expérimentée qui accueillera et intégrera l’apprenti(e) au sein de l’entreprise, le formera et l’évaluera en relation avec l’équipe pédagogique de l’UFA, assurera une communication constante avec l’apprenti(e) et l’UFA (un défraiement est prévu par le conseil régional) .

Les conditions à réunir pour être maître d’apprentissage :

- soit être titulaire du diplôme préparé par l’apprenti(e) et avoir 2 années d’expérience professionnelle du métier ;

- soit, avoir 3 années d’expérience professionnelle du métier si elles ont recueilli l’avis favorable du recteur (ou de l’autorité pédagogique de référence) ou si elles disposent d’un niveau minimal de qualification déterminé par la commission départementale de l’emploi et de l’insertion (cf Décret no 2011-1358 du 25 octobre 2011).

 

3. Demander à la chambre consulaire un dossier apprentissage


Ce dernier comprendra le formulaire du contrat d’apprentissage, une attestation des diplômes et de l’expérience professionnelle du maître d’apprentissage, une fiche des horaires de travail de l’apprenti(e).

 

4. Renseigner les éléments du dossier et les retourner à l’UFA pour «visa »

 

5. Faire la déclaration unique d’embauche (DUE) :


L’apprenti(e) est un(e) salarié(e) de votre entreprise, au même titre que les autres salariés il doit faire l’objet d’une déclaration unique d’embauche (DUE), au plus tôt 8 jours avant le début du contrat d’apprentissage, au plus tard le 1e jour de l’embauche), soit par un formulaire, soit par internet,www.due.fr
A noter toutefois que l’apprenti(e) n’est pas comptabilisé dans les effectifs de l’entreprise pour le calcul des seuils sociaux.
En parallèle, il convient également de procéder :

  • Inscription de l’apprenti sur le registre du personnel (le jour même)

  • Déclaration à la caisse de retraite complémentaire (sous 3 mois)

  • Immatriculation de l’apprenti à la sécurité sociale (sous 8 jours)

 

6. Obtenir un RDV à la médecine du travail :
L’apprenti(e) doit être reconnu(e) apte au poste du travail par un médecin du travail. Le certificat d’aptitude sera adressé en complément du dossier de la chambre consulaire. La visite médicale d’embauche doit être réalisée dans les 15 jours ou avant l’embauche si le futur apprenti€ à moins de 18 ans.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© centre de formation AREP FRESCC